Homeaux Sources de la Drôme
Vallée de la Roanne

portail‹ Pays Diois
 Retour

PENNES LE SEC

Au pays de l'imaginaire

Elle s’étale principalement sur le flan sud très pentu d’une puissante arête rocheuse calcaire qui lui a donné son nom, puisqu’en langage ligurela Penna désignait une hauteur pointue.

 

Entre le bas de la rivière Aucelon à 470 m d’altitude et le haut, le Mont Saint-Michel à 1140 m, le village se situe à 800m. Derrière le Mont Saint-Michel, la Pale culmine à 1340 m et forme la petite vallée de Bramevache dont on retrouve le ruisseau à Savel. De l’autre côté de la vallée, en face et à gauche, c’est la commune d’Aucelon. Par le col de Pennes on redescend dans la vallée de la Drôme.

Son nom était Pennis au 14ème siècle, Peynes en 1574. Au 18 et 19ème siècle, elle portait le nom de Pennes sur Barnave, Barnave étant la Commune située au nord, sous le col, sur le chemin de Die. Le village s’établit autour d’une église citée des 1275, dédiée à Sainte Madeleine. Les seigneurs de Pennes, qui d’après les textes anciens avaient un château sur le Mont Saint-Michel, furent les Janin, puis les Lers, puis les Vivier. Ils hommageaient au puissant Evêque de Die.

 

Dés le début, le protestantisme venant de Die par le col, s’établit à Aucelon et Pennes. Elle comptait 124 habitants en 1830, son apogée, et dépérit progressivement jusqu’à 6 habitants en 1946.

 

Mais en 1950 se produisit un événement en tous points remarquables. Un important industriel grenoblois, Charles PIOT, également Maire d’Eybens, Commune voisine de Grenoble, achète 400 hectares de terrains sur les 930 que compte la commune. L’année suivante il y installe le siège social de sa Société, et les impôts locaux qu’elle y paie servent à restaurer le village. Il y installe un nouveau Conseil Municipal et est élu Maire. Il attire de nouveaux habitants et en particulier des Italiens qui cultivent la lavande et élèvent des moutons. Il  installe une alimentation en eau, captée dans la vallée de la Roanne, entreprend la reconstruction complète du village avec mairie, école, salle des fêtes, restaurant, temple, église. Cet épisode unique vaut à Pennes (qui n’est plus sec) une éphémère célébrité nationale qui alimente la presse et les émissions radiophoniques de Pierre Bonte. Le mécène disparu en 1980, le village reprend une vie moins exubérante, mais les structures construites, restent bien là et offrent une bonne base pour un tourisme tranquille. 

Informations générales

Parking, sanitaires, point d'eau, téléphone,

tables et bancs ombragés.

Altitude : 792 m
Nombre d'habitants : 20
Superficie : 931 Ha
Mairie : mardi de 9h30 à 17h00 Tél. 04 75 21 72 90
  Fax. 04 75 21 76 43
Office de Tourisme de la Vallée de la Roanne : Tél./Fax 04 75 27 53 10
   

 

Sports et loisirs

Piscine (baignade surveillée)
 
Escalade (60 voies équipées tous niveaux)
Randonnées pédestres (No 129 Rocher des Blaches)
Pêche, tennis de table, baby-foot, flipper